In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Particuliers

Regroupez vos assurances dans le package FAMILIS

Familis, c’est

  • Toutes vos assurances dans UN SEUL DOCUMENT
  • Le paiement à VOTRE RYTHME (paiement mensuel sans frais)
  • Une protection budgétaire : jusqu’à 6 mois de gratuité en cas de coup dur (décès ou incapacité) pour tout assuré actif (moins de 65 ans)


Retour

La chasse aux véhicules non-assurés s’intensifie !

Près de 70 000 véhicules non-assurés circulent en Belgique. Soit 1,2 % des automobilistes du pays. En 2011, le Fonds commun de garantie automobile a recensé plus de 8 000 accidents impliquant des véhicules non-assurés.

Le Secrétaire d’état à la Mobilité, Melchior Wathelet, veut mettre un frein à ce phénomène en hausse. Les employés de tous les centres de contrôle automobile du pays contrôleront ainsi, de façon systématique, si le véhicule présenté est bien assuré. Les données des véhicules, qu’ils soient assurés ou non, sont fournies par les compagnies d’assurance et ont été mises à la disposition des services de police. Les centres d’inspection automobile disposent aujourd’hui également de ces données.

Les Belges demandent des mesures plus strictes

Une enquête menée par l’I.B.S.R. montre d’ailleurs que nos concitoyens sont en faveur de contrôles stricts des véhicules non-assurés. Melchior Wathelet a déjà annoncé la préparation d’un plan prévoyant des contrôles plus nombreux et plus efficaces. Un plan qui pourra être mis sur pied grâce à une nouvelle base de données reprenant tous les numéros de plaque du pays. Aidé de caméras avec reconnaissance de n° de plaque, la police pourra rapidement savoir si un véhicule est assuré ou pas. Les amendes seront également revues à la hausse. 

La chasse aux véhicules non-assurés s’intensifie !

Près de 70 000 véhicules non-assurés circulent en Belgique. Soit 1,2 % des automobilistes du pays. En 2011, le Fonds commun de garantie automobile a recensé plus de 8 000 accidents impliquant des véhicules non-assurés.

Le Secrétaire d’état à la Mobilité, Melchior Wathelet, veut mettre un frein à ce phénomène en hausse. Les employés de tous les centres de contrôle automobile du pays contrôleront ainsi, de façon systématique, si le véhicule présenté est bien assuré. Les données des véhicules, qu’ils soient assurés ou non, sont fournies par les compagnies d’assurance et ont été mises à la disposition des services de police. Les centres d’inspection automobile disposent aujourd’hui également de ces données.

Les Belges demandent des mesures plus strictes

Une enquête menée par l’I.B.S.R. montre d’ailleurs que nos concitoyens sont en faveur de contrôles stricts des véhicules non-assurés. Melchior Wathelet a déjà annoncé la préparation d’un plan prévoyant des contrôles plus nombreux et plus efficaces. Un plan qui pourra être mis sur pied grâce à une nouvelle base de données reprenant tous les numéros de plaque du pays. Aidé de caméras avec reconnaissance de n° de plaque, la police pourra rapidement savoir si un véhicule est assuré ou pas. Les amendes seront également revues à la hausse.

Regroupez vos assurances dans le package MODULIS

Modulis, c’est

  • Un regroupement flexible de vos garanties sur mesure
  • Des réductions en fonction du nombre de contrats souscrits
Lire la suite...

Regroupez vos assurances dans le package FAMILIS

Familis, c’est

  • Toutes vos assurances dans UN SEUL DOCUMENT
  • Le paiement à VOTRE RYTHME (paiement mensuel sans frais)
Lire la suite...